C’est dans les locaux de la communauté de communes de Dompaire que se sont retrouvés Thierry CHAPELIER Maire de Madegney et Jean-Luc HUEL maire de Velotte et Tatignécourt, accompagné de Philippe Voirin adjoint au maire et de Emilie Clément de la mission locale. Cette réunion avait un caractère tout particulier et éminemment symbolique, puisqu’il s’agissait pour les élus de concrétiser l’embauche d’un contrat d’avenir qui travaillera sur les deux communes sur des missions d’entretien et de valorisation du patrimoine communal. C’est à l’initiative du maire de Madegney que cette embauche a vu le jour, constatant que sa commune comme beaucoup d’autres se devait d’assurer un cadre de vie agréable à ses habitants et souhaitant l’améliorer encore, il fallait penser à l’embauche d’un personnel pour aider les bénévoles et les élus qui se donnent beaucoup dans sa commune.

La volonté des deux communes a été de recourir à un emploi d’avenir, car ce contrat intéressant pour les communes l’est tout au moins autant pour les jeunes qui peuvent y prétendre, car il ne s’agit pas de simple contrat de 3 ans payé au SMIC, l’aspect formation, adaptation du jeune à l’emploi et tutorat y sont très importants. Les maires des deux communes souhaitaient que le jeune qu’ils embaucheraient soit issu de leur secteur, soit motivé, et qu’il ai sinon des compétences au moins un attrait pour tous ce qui touche à l’embellissement, au fleurissement, au bricolage et qu’il sache faire preuve d’autonomie. C’est le jeune Thomas VIRION de Bettegney saint Brice qui a été retenu unanimement au vu de son expérience et de sa disponibilité ; Il effectuera encadré par les élus des missions d’ouvrier polyvalent, à raison d’un mi-temps sur les deux communes. L’objectif avoué de cette embauche est clairement de permettre à Thomas d’arriver au terme de son contrat avec une solide expérience acquise au cours des stages qu’il effectuera durant les trois ans de contrat et de le préparer à intégrer de plus grosses collectivités pour sa carrière professionnelle à venir. Thomas tout comme ses tuteurs est persuadé que ce marché gagnant-gagnant est une chance pour lui d’intégrer le monde du travail avec l’opportunité de se former et d’obtenir un premier emploi dans un domaine qui l’intéresse et qui lui ouvre des horizons professionnels.

Souhaitons bonne chance à thomas pour ses premiers pas dans la vie active qu’il effectuera à partir du janvier à Madegney, voilà une année qui démarre bien pour lui.

Categories: histoire